Scor et Covéa conviennent d'enterrer la hache de guerre

·1 min de lecture
SCOR ET COVÉA CONVIENNENT D'ENTERRER LA HACHE DE GUERRE

PARIS (Reuters) - Covéa, principal actionnaire de Scor, a accepté d'effectuer une sortie ordonnée du capital de Scor, les deux groupes étant parvenus jeudi à un accord transactionnel après une tentative de rachat tendue et plusieurs différends judiciaires.

"Covéa et Scor ont la ferme conviction que ces voies ainsi tracées permettent d'ouvrir une période nouvelle placée sous le sceau de la confiance dans l'intérêt des deux parties, de leurs parties prenantes et plus généralement du secteur de l'assurance en France et de la Place de Paris", ont-ils déclaré dans un communiqué commun.

Aux termes de l'accord, Covéa, qui détient 8,45% de Scor, a accepté d'accorder à Scor une option d'achat des titres que le réassureur détient, au prix de 28 euros par action pendant cinq ans, tout en s'engageant à ne pas acheter de titres Scor pendant sept ans. L'action Scor s'établissait jeudi à la clôture à 26,10 euros.

Covéa va aussi verser à Scor une indemnité hors taxes de 20 millions d'euros.

Les deux groupes sont convenus d'abandonner toutes les procédures en justice réciproques.

(Dominique Vidalon et Sarah White; version française Jean Terzian)