Scopelec, le sous-traitant d'Orange, prépare le licenciement économique de 800 salariés

·1 min de lecture
© Camille Cier / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le sous-traitant d'Orange, Scopelec, en difficulté depuis la perte d'un gros contrat avec l'opérateur historique de télécoms, prépare un plan social qui pourrait conduire au licenciement économique de 800 personnes, a indiqué jeudi l'entreprise à l'AFP, confirmant une information du Figaro . "La direction a fait part du projet de réunir les partenaires sociaux dans les prochains jours pour préparer la mise en place d'un PSE (plan de sauvegarde de l'emploi, ndlr) qui concernerait 800 emplois" sur 3.600, a déclaré un porte-parole de l'entreprise, la première coopérative de France en nombre de salariés.

>> LIRE AUSSICybersécurité : bientôt une offre pour les particuliers ?

Aucun signe avant-coureur d'une perte du volume d'affaires

Une manifestation de salariés de Scopelec doit en outre se tenir jeudi place de la Bastille à Paris. L'entreprise assurait pour Orange la pose de la fibre optique et l'entretien du réseau cuivre, dans le cadre d'un contrat arrivé à son terme fin mars, et qui représentait 40% de son chiffre d'affaires estimé à 475 millions d'euros en 2021. Le sous-traitant, qui a été notifié mi-novembre de la perte de ce contrat, estime n'avoir eu aucun signe avant-coureur d'Orange sur la perte de ce volume d'affaires, et ne pas avoir eu le temps de s'y préparer.

Depuis novembre où 1.800 emplois menacés étaient évoqués, "700 personnes ont soit été reclassées en interne, soit sont parties dans d'autres entreprises qui ont gagné les marchés, soit ont quitté le d...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles