Publicité

Scolarisation des enfants d’Oudéa-Castéra : l’ex-institutrice de son fils fragilise la défense de la ministre

La nouvelle ministre de l’Éducation nationale, a-t-elle menti ? Sa version est en tout cas fragilisée par l’ancienne institutrice de l’un de ses fils. Amélie Oudéa-Castéra est dans la tourmente depuis que Mediapart a révélé que ses trois enfants étaient tous scolarisés au collège-lycée privé catholique Stanislas, dans le VIe arrondissement de Paris. La ministre des Sports et des Jeux olympiques, qui a vu son portefeuille élargi en se voyant attribuer la responsabilité du ministère de l’Éducation au sein du gouvernement Attal, s’est alors justifiée vendredi lors d’une visite à Andrésy dans les Yvelines. Elle a pointé « les paquets d'heures » de cours annulés et jamais remplacés lors des absences d’enseignants à l’école publique. Pourtant, Libération a révélé que seul le fils aîné d’Amélie Oudéa-Castéra a été brièvement scolarisé dans le public, en 2009, en petite section de maternelle.

Pas d’absence à l’école Littré

Le journal a révélé le témoignage de l’ancienne institutrice de l’enfant, qui était inscrit à l'école publique Littré, dans le VIe arrondissement de Paris. Cette dernière a dit se sentir « personnellement attaquée » : « Je n'ai pas été absente et quand bien même cela aurait été le cas, on était toujours remplacé. » Car, selon elle, « il n'y a jamais eu de problème de remplacement à Littré qui est une petite école très cotée » au sein de la capitale.
Auprès de Libération, l’institutrice a assuré qu’Amélie Oudéa-Castéra et son mari avaient choisi de changer leur...


Lire la suite sur LeJDD