Des scientifiques recréent des étoiles en laboratoire

·1 min de lecture

Les étoiles se forment dans des nuages de gaz. Lorsque ceux-ci se condensent sous l’effet de la gravité. Et depuis quelques décennies déjà, les astrophysiciens tentent de simuler le processus. Mais jusqu’ici, les modèles n’avaient reproduit que de petites parcelles de ces nuages. Aujourd’hui, une équipe composée entre autres de chercheurs de l’université Northwestern (États-Unis) dévoile la simulation 3D la plus réaliste et la plus haute résolution jamais produite. Sur un nuage de gaz entier, cent fois plus massif que ce qui était proposé auparavant. En images et en couleurs, le merveilleux spectacle de l’Univers en train d’allumer des étoiles.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Cette simulation, les astronomes l’ont très justement baptisée Starforge, pour Star Formation in Gaseous Environments. Elle modélise non seulement la formation des étoiles, mais aussi leur évolution et leur dynamique. Le tout en tenant compte de nombreux phénomènes physiques comme la dynamique des gaz, les champs magnétiques, la gravité ou encore le chauffage ou le refroidissement de l’environnement. Et de différents types de rétroaction stellaire, y compris les jets, les rayonnements, les vents stellaires et l’activité des supernovae à proximité. Il peut ainsi falloir jusqu’à trois mois pour exécuter le modèle sur l’un des plus grands supercalculateurs du monde.

« La façon dont les étoiles se forment est une question centrale en astrophysique », explique Claude-André Faucher-Giguère, chercheur, dans un communiqué de l’université Northwestern« C’est une question très difficile à explorer en raison de la gamme de processus physiques impliqués. Cette nouvelle simulation nous aidera à répondre directement à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles