Les scientifiques découvrent un nouveau composant dans le sang

Inserm
1 / 2

Les scientifiques découvrent un nouveau composant dans le sang

Les mitochondries sont des organites situés dans les cellules eucaryotes. Lieu de la respiration cellulaire, elles sont les « batteries » des cellules et jouent un rôle majeur dans le métabolisme énergétique. Elles ont la particularité de posséder leur propre génome, transmis uniquement par la mère et distinct de l’ADN contenu dans le noyau.

Ces organites n’étaient, jusqu’à présent, retrouvés hors de ces dernières que dans des cas très particuliers : sous forme de fragments encapsulés dans des microvésicules ou encore libérées par les plaquettes dans l’espace extracellulaire.

Les travaux d’une équipe de recherche dirigée par Alain R. Thierry, chercheur Inserm à l’Institut de recherche en cancérologie de Montpellier, viennent bouleverser les connaissances sur cet organite, en révélant que des mitochondries extracellulaires, complètes et fonctionnelles, se trouvent en circulation… dans le sang ! Ces résultats, parus dans The FASEB Journal, apportent des connaissances inédites en physiologie et ouvrent la voie à de nouvelles pistes thérapeutiques.

Des mitochondries intactes circulent dans le sang

Les chercheurs se sont appuyés sur des résultats antérieurs ayant montré que le plasma sanguin d’un individu en bonne santé contenait jusqu’à 50.000 fois plus d’ADN mitochondrial que d’ADN nucléaire. Voici leur hypothèse : pour que cet ADN mitochondrial soit détectable et quantifiable dans le sang, il doit être protégé par une structure stable. Afin d’identifier cette dernière, une centaine d’échantillons de plasma sanguin ont été analysés.

On peut se demander pourquoi cela n’a pas été découvert auparavant

Les analyses ont révélé la présence dans la circulation sanguine de structures hautement stables contenant des génomes mitochondriaux entiers. Après examen de leur taille, de leur densité ainsi que de l’intégrité de l’ADN mitochondrial qu’elles contenaient, ces structures se sont révélées être des mitochondries intactes et fonctionnelles. « Lorsque l’on considère le nombre...

> Lire la suite sur Futura