Des scientifiques découvrent de nombreuses molécules organiques autour de jeunes étoiles

·2 min de lecture

Une collaboration internationale de chercheurs s’est penchée sur l’environnement de cinq jeunes étoiles, autour desquelles des exoplanètes se forment. Leurs recherches ont révélé bien plus de molécules organiques que ce qu’ils pensaient trouver, donnant de nouveaux indices sur les conditions nécessaires à l’apparition de la vie.

Dans le cadre du projet "Molécules avec ALMA aux échelles de planètes en formation" (MAPS), qui vise à mieux comprendre la formation planétaire autour des jeunes étoiles, une gigantesque collaboration internationale a mené des recherches sur cinq étoiles en cours de formation, afin de caractériser les disques protoplanétaires qui les entourent. Leurs résultats ont fait l’objet de vingt publications en accès libre dans la revue , chacune détaillant un aspect des recherches effectuées.

Grâce à de multiples observations réalisées par le qui scrute la naissance des étoiles, le groupe de chercheurs a déniché ces cinq jeunes étoiles, puis a analysé les disques protoplanétaires qui les entourent, plus particulièrement les éléments chimiques les composant et leur distribution. Et ils y ont trouvé bien plus d’éléments lourds et de molécules organiques que prévu ! "Ces disques formant des planètes regorgent de molécules organiques, dont certaines sont impliquées dans les origines de la vie ici sur Terre", explique Karin Öberg, astronome au Harvard-Smithsonian centre d’Astrophysique qui a dirigé le projet de cartographie, et première auteure de MAPS I, premier article de la série. "C'est vraiment excitant ; les produits chimiques dans chaque disque affecteront finalement le type de planètes qui se formeront et détermineront si ces planètes peuvent ou non héberger la vie."

Les exoplanètes se forment au cœur des disques planétaires

Les planètes se forment dans les qui entourent les jeunes étoiles. Ceux-ci se composent de gaz et de poussières, principalement composés d’hydrogène, l’élément le plus léger, mais aussi d’éléments chimiques plus lourds, et de molécules. Notre système solaire ne fait pas exception, même si les détails de sa formation demeurent inconnus. Mais alors, comment la vie a-t-elle pu apparaître sur Terre ? C’est la question que se posent de nombreux scientifiques, qui observent alors d’autres systèmes stellaires en cours de formation.

Problème : les exoplanèt[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles