#SciencesPorcs : les témoignages de violences sexistes et sexuelles affluent, le silence des écoles dénoncé

·1 min de lecture

#SciencesPorcs. Depuis plusieurs jours, des centaines de témoignages de violences sexistes et sexuelles subis ou commis par des élèves de Sciences Po durant leurs études affluent sur les réseaux sociaux sous le hashtag #SciencesPorcs. Les victimes relatent des agressions, viols ou attouchements récurrents, commis notamment lors de soirées ou week-ends d'intégration, souvent banalisés ou passés sous silence par les administrations des IEP (Institut d'études politiques). Les récits ont été collectés en premier lieu par Anna Toumazoff, également créatrice du hashtag #UberCestOver compilant les témoignages de violences sexuelles commises par les chauffeurs VTC, qui est une ancienne étudiante de Sciences Po Toulouse.

Une mobilisation amorcée en janvier. Les prémices de la mobilisation ont commencé à Bordeaux en janvier. Sur un groupe Facebook d'étudiants de l'IEP girondin, près de 150 témoignages de violences sexuelles et sexistes sont publiés, dénonçant notamment des viols. Début février, à Toulouse, une étudiante de deuxième année, Juliette, s'adresse directement à son violeur dans une lettre ouverte. "Tu m'as violé. Je dormais et ...


Lire la suite sur LeJDD