Sciences Po renforce son dispositif d'égalité des chances dès la rentrée

© GARDEL Bertrand / hemis.fr / hemis.fr / Hemis via AFP

Sciences Po a annoncé lundi renforcer dès la rentrée son dispositif de conventions prioritaires avec des lycées, visant à recruter des jeunes issus de territoires défavorisés, en doublant le nombre d'établissements partenaires et de places réservées aux candidats de ce programme.

La prestigieuse institution parisienne a accueilli près de 2.400 étudiants issus de ce dispositif depuis que l'établissement l'a créé il y a 21 ans. Il s'agit d'un des principaux outils de sa politique d'égalité des chances. Quelque 14.000 lycéens ont également participé aux ateliers de préparation à l'enseignement supérieur, souligne Sciences Po dans un communiqué.

L'école de la rue Saint-Guillaume a créé le dispositif de Conventions éducation prioritaire (CEP) afin de diversifier le profil de ses étudiants, en réservant des places à des jeunes de milieu populaire. Ce programme permet à des lycéens de suivre des ateliers de préparation avant d'être candidats à Sciences Po .

L'institut d'études politiques de Paris souhaite à présent renforcer l'impact "social et territorial" du programme.

Sciences Po double ainsi le nombre d'établissements partenaires depuis 2020, qui passent de "106 à plus de 198 lycées. Ces lycées se situent dans 29 académies sur un total de 30, dans des zones périurbaines, mais aussi les zones rurales ou encore les Dom-Tom", poursuit le communiqué.

Une hausse prévue en 2023 également

A partir de septembre, "des élèves de Première et de Terminale suivront des ateliers 'Premier campus'...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles