Publicité

Sciences Po : Mathias Vicherat va retrouver son poste de directeur après avoir été écarté temporairement

Mathias Vicherat est bientôt de retour à Sciences Po. Alors qu’il avait été démis de ses fonctions pour une affaire de violences conjugales, le haut fonctionnaire français retrouvera son poste de directeur de l’Institut d’études politiques (IEP) de Paris dès le lundi 29 janvier.

Les 3 et 4 décembre 2023, Mathias Vicherat avait été placé en garde à vue, ainsi que son ex-compagne, Anissa Bonnefont. Les deux anciens conjoints s’accusaient de violences conjugales. Alors qu’aucune plainte n’avait été déposée, le parquet de Paris avait tout de même ouvert une enquête préliminaire. Celle-ci est toujours en cours : pour l’heure, aucun élément nouveau n’a été porté à la connaissance du public.

Les syndicats opposés au retour du directeur

Une commission qui rassemble les bureaux des différents conseils de Sciences Po a statué à son sujet mardi 23 janvier, après s’être réunie une première fois le 12 janvier. D’après les informations du Parisien publiées ce mercredi 24 janvier, quatre heures de réunion « animée » lui auraient suffi à recouvrer son poste. Le 15 janvier, la commission de déontologie de l’IEP avait déjà annoncé qu’elle ne pouvait pas « conclure à un manquement aux principes déontologiques de la charte » concernant le quarantenaire.

Mais pour les syndicats étudiants, le retour de Mathias Vicherat passe mal. Depuis plusieurs années déjà, l’Unef, Solidaires ou encore l’Union étudiante plaidaient pour la démission du directeur, tandis que d’autres associations souhaitai...


Lire la suite sur LeJDD