La science peut-elle faire gagner les sportifs français aux Jeux Olympiques de 2024 ?

En quelques secondes, un gardien de but doit capter un maximum d’informations pour analyser la trajectoire du ballon et l’intercepter. Mais sur quels signaux visuels doit-il se concentrer ? Pour le savoir, des scientifiques du laboratoire Mouvement, Sport, Santé (M2S) de l’Université de Rennes développent des outils de réalité virtuelle. « Nous essayons de comprendre comment les gardiens peuvent suivre un joueur porteur du ballon en vision centrale sans perdre de vue les partenaires et adversaires en vision périphérique », argumente Benoît Bideau, qui dirige le laboratoire.

Pour ce faire, les scientifiques suivent un protocole testé avec succès dans le handball. Dans un premier temps, les chercheurs enregistrent différentes scènes de jeu entre un tireur et un gardien grâce à des capteurs placés sur leur corps. Puis ils entrent ces données dans un logiciel d’animation, pour rejouer les scènes dans un environnement de synthèse. « Dans une salle dédiée, on projette un terrain virtuel et un tireur en mouvement. Le gardien est équipé de lunettes qui donnent de la profondeur, comme s’il était devant un film 3D », explique Bideau.

Dans le cas du handball, les scientifiques ont cherché à déterminer si, pour mieux stopper le ballon, le gardien doit plutôt regarder le coude, le poignet, la main du tireur, etc. « Dans l’environnement virtuel, on positionne un voyant rouge sur le corps du tireur, qui indique au gardien où il doit focaliser son attention – sur le coude, la main… Et on compte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Est-il plus facile de glisser sur l'eau ou sur la glace ?
Qui a inventé le bain de mer ?
Quels souvenirs de vacances ramène t-on dans ses bagages ?
Depuis quand les vacances d’été durent-elles deux mois ?
Faites une demande d’AVE et profitez pleinement de votre séjour prolongé au Canada

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles