Science décalée : combien de hamburgers faut-il manger pour gagner le Tour de France ?

·2 min de lecture

La 17e étape du Tour de France 2021 a des allures de défi impossible. Dès le 70e kilomètre commence une lente ascension jusqu’à Bagnères-de-Luchon, avant un enchaînement de trois cols à plus de 1.500 mètres d’altitude, avec à peine un ou deux kilomètres de plat entre chaque ascension, pour terminer avec un finish de 16 kilomètres à 8,7 % de pente. Et pas le temps de se reposer : dès le lendemain, le col du Tourmalet et ses 2.115 mètres attendent les coureurs au 94e kilomètre.

Avec ces 21 étapes et ses 23 jours de course, le Tour de France n’est décidément pas une partie de plaisir. Et pour ne pas flancher au milieu d’une ascension, mieux vaut avoir pris un solide petit déjeuner. Depuis plus de 20 ans, John Eric Goff, chercheur en physiologie du sport à l’université de Lynchburg aux États-Unis passe chaque étape du Tour au peigne fin. En analysant le relief et la vitesse des coureurs, il parvient à prédire l’heure d’arrivée avec une précision diabolique. Mais il s’est surtout amusé à calculer le nombre de calories dépensées par un coureur sur l’ensemble de la course 2020.

La puissance d’un micro-ondes dans les jambes

« Un cycliste normal produit environ 250 à 300 watts d’énergie en 20 minutes », explique le chercheur. Les professionnels du Tour peuvent eux monter jusqu’à 400 watts, voire 1.000 watts lors d’une montée abrupte. « C’est à peu près la puissance d’un micro-ondes », compare John Eric Goff sur le site The Conversation. Mais toute cette énergie n’est malheureusement pas utilisée pour déplacer le vélo vers l’avant, en raison de la résistance de l’air et du frottement des roues. En tenant compte de ces « pertes », le cycliste moyen doit produire un effort de 325 watts en continu sur les 80 heures de course (rappelons-nous qu’un cycliste moyen ne produit pas plus de 300 watts sur 20 minutes).

Sur certaines étapes du Tour, les cyclistes peuvent brûler jusqu’à 8.000 calories. © filip bossuyt, Flickr
Sur certaines étapes du Tour, les cyclistes peuvent brûler jusqu’à 8.000 calories. © filip bossuyt, Flickr

220 Big Mac ou 431 pains au chocolat

En partant d’une efficacité...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles