Tout Schuss (C8) : José Garcia, son parcours en images (PHOTOS)

A 52 ans, José Garcia a une carrière étonnante qui débute en tant que chauffeur de salle pour l'émission Nulle part ailleurs sur Canal +, à la fin des années 80. Pourtant, le futur comédien se dirigeait d'abord vers des études de comptabilité mais abandonne très vite les chiffres pour entrer au cours Florent, puis à l’école de cirque Fratellini et à l’Actor’s Studio, à New York. Sur Nulle part ailleurs, il se fait remarquer par Antoine De Caunes qui lui propose de devenir son acolyte pour des sketches. Devant la caméra, l'acteur impose alors son côté comique au gré de déguisements et personnages loufoques aujourd’hui devenus cultes.

Comédies, drames… il peut tout jouer

Après la télévision, il accroît sa popularité sur grand écran grâce à deux comédies à succès : son personnage de Serge Benamou dans La vérité si je mens ! de Thomas Gilou (1997) lui vaut une nomination au César du meilleur espoir masculin et lui permet de former une équipe de choc avec Richard Anconina, Vincent Elbaz et Bruno Solo. Un deuxième volet sera d’ailleurs réalisé en 2001 puis un troisième en 2012. Quelques années plus tard, c’est dans Jet Set (2000) et sa suite People Jet Set 2 (2004) qu’il fera sensation. Récompensé par le prix Gabin en 2001, José Garcia sait aussi camper des personnages plus sombres, comme un cadre dépressif dans Extension du domaine de la lutte (1999), un autre qui bascule dans la folie dans le drame social Le Couperet (2004) ou encore un amnésique dans La Boîte noire de Richard Berry

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Brigitte Macron et Didier Deschamps invités exceptionnels du journal de 13 heures de TF1
Matt Damon (Elysium sur TF1) : qui est sa femme Luciana Barroso ?
Meghan & Harry, Nicole Kidman, Pink... : dévastées par les incendies en Australie, les stars se mobilisent
Programme TV : que regarder cette semaine à la télé ? Notre sélection ! (VIDEO)
M. Pokora et Christina Milian ont-ils dévoilé le prénom de leur fils ? Des images de leur baby shower sèment le trouble