Sceptique, le professeur Delfraissy évoque les tensions avec le gouvernement : "Je rêve qu'ils aient raison"

·1 min de lecture

Un an après le début de la pandémie de Covid-19, et alors que le gouvernement vient d'annoncer un nouveau confinement dans plusieurs départements, certains tentent d'analyser la façon dont cette crise sans précédent à été gérée notamment par les médias. Depuis mars dernier, les médecins, urgentistes et autres épidémiologistes, jusqu'ici plutôt discrets sur les plateaux de télé et de radio, occupent désormais une place prépondérante sur les antennes. Chacun d'entre eux donnant un avis, médical certes, mais pas toujours uniforme avec les celui des politiques… On ne compte plus les moments d'agacement, plus ou moins privés, du président de la République Emmanuel Macron, à propos des positions du Conseil Scientifique et de son président, le professeur Jean-François Delfraissy. Une organisation dont il avait pourtant lui-même demandé la création.

Comme le rappelle Libération dans son édition du jour, les premières tensions sont apparues à la fin de l'été 2020, alors que tout le monde pensait le pire de la crise derrière nous. Le personnel médical est toujours présent sur toutes les ondes."C’est dur de résister aux médias, d’autant que ce sont désormais les journalistes politiques qui ont donné le ton depuis la rentrée. Et ils n’ont aucune culture de santé publique", analyse Jean-François Delfraissy. C'est d'ailleurs le professeur qui à cette période évoque la menace d'une nouvelle vague et appelle impérativement à prendre "un certain nombre de décisions difficiles (...) dans les huit (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"Il saoule tout le monde", "il y en a marre", "c'est cata"... : guéguerre ouverte entre plusieurs ministres, Marlène Schiappa pas épargnée !
Confinement dans 16 départements : les coiffeurs rejoignent la liste des commerces essentiels qui resteront ouverts ! (VIDEO)
Attestations, règle des 10 kilomètres, déplacements inter-régions : tout ce qu'il faut savoir sur le nouveau confinement
Le couvre-feu à 19h s'ajoute-t-il au confinement dans les 16 départements concernés ? (VIDEO)
Jean Castex annonce la reprise de la vaccination avec AstraZeneca dès demain après-midi en France et le Premier ministre va se faire vacciner ! (VIDEO)