Scandale du "Partygate": comment fonctionne le vote de défiance déclenché contre Boris Johnson?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Boris Johnson lors d'une fête organisée au 10 Downing street le 13 novembre 2020. - Sue Gray report/gov.uk
Boris Johnson lors d'une fête organisée au 10 Downing street le 13 novembre 2020. - Sue Gray report/gov.uk

Après le jubilé d'Elizabeth II, qui s'est terminé dimanche, c'est un dur retour à la réalité qui attend le Premier ministre britannique Boris Johnson. En effet, las du scandale du "partygate", ces fêtes à répétition parfois très arrosées à Downing Street au mépris des restrictions anti-Covid, des députés du Parti conservateur ont déclenché un vote de défiance pour le déloger de son poste de chef du gouvernement.

"BoJo", dont la popularité est en berne, a d'ores et déjà prévenu qu'il ne démissionnera pas. Ainsi, cette défiance est le seul moyen de le voir quitter sa place de Premier ministre avant la fin de son mandat.

• Comment ce vote est-il déclenché?

Un vote de défiance est déclenché s'il est demandé par 15% du groupe conservateur à la Chambre des communes, la chambre basse du Parlement britannique, soit 54 des 359 députés tories (le parti conservateur).

Ils doivent pour cela adresser une lettre au député qui préside le "comité 1922" du parti, qui rassemble les députés sans portefeuille ministériel. Ainsi, le président du comité 1922 du Parti conservateur, Graham Brady, a confirmé lundi que le seuil fatidique des 54 lettres de députés demandant le départ du dirigeant avait été atteint.

Si certains élus ont appelé publiquement au départ de Boris Johnson, la procédure est secrète jusqu'à ce que ce fameux seuil soit atteint.

• Une fois validée, comme se déroule la procédure?

Dès lors, le vote a été fixé à ce lundi soir, conformément aux règles qui stipulent qu'il doit se dérouler très rapidement après avoir été validé.

Les députés conservateurs décideront du sort du Premier ministre à bulletin secret, dans une salle du Parlement, et le résultat sera annoncé dans la foulée.

Si Boris Johnson gagne la moitié des voix plus une, soit 180, son autorité ne pourra plus être contestée avant un an. S'il perd, la course pour le remplacer commence au sein du Parti conservateur.

Aucun successeur évident ne se détache, ce qui pourrait jouer en faveur de Boris Johnson. Des commentateurs estiment toutefois qu'une victoire de justesse affaiblirait encore plus son autorité.

• Qui pour le remplacer en cas d'éviction?

Les candidats pour remplacer Boris Johnson doivent être des députés conservateurs et bénéficier du soutien d'au moins deux collègues.

Les députés tories s'expriment ensuite lors d'une série de votes à bulletin secret, éliminant à chaque fois le candidat le moins populaire jusqu'à ce qu'il ne reste plus que deux candidats. À moins que l'un des finalistes se retire, les deux noms sont alors soumis à un vote de l'ensemble des membres du Parti, la campagne étant menée dans tout le Royaume-Uni durant plusieurs semaines.

Pour rappel, Boris Johnson a lui-même pris la tête du gouvernement en juillet 2019 suivant ce mode de fonctionnement, en battant un certain Jeremy Hunt après la démission de Theresa May, incapable à l'époque de convaincre les élus de son camp de sa stratégie sur le Brexit.

Fin mai, un sévère rapport administratif sur le laissez-aller à Downing Street durant les confinements a ravivé le mécontentement de ses troupes contre Boris Johnson, et les doutes sur sa capacité à remporter les prochaines législatives en 2024.

Voilà pourquoi l'actuel Premier ministre se retrouve menacé par ce vote de défiance. Sa chute de sa popularité dans les sondages inquiète au sein de son propre parti, à l'approche de nouvelles échéances électorales. En effet, outre 2024, le parti pourrait perdre deux sièges lors d'un scrutin partiel en juin en Angleterre.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles