Scandale du "Partygate": Boris Johnson survit à un vote de défiance mais en ressort affaibli

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a gagné lundi soir un vote de défiance provoqué par une fronde de son Parti conservateur après le scandale du "Partygate". Bien qu'il se soit félicité d'un résultat "convaincant" à l'issue du vote à bulletin secret, plus de quatre députés de son camp sur dix (148 sur les 359 votants) ont indiqué qu'ils n'ont pas confiance en lui, reflétant l'ampleur du malaise et du coup porté à son autorité sur sa majorité.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles