Scandale des Ehpad Orpéa : ce qu'il faut savoir

·1 min de lecture

Ce mercredi 26 janvier 2022 est paru Les Fossoyeurs, un livre-choc dans lequel le journaliste Victor Castanet dénonce de graves dysfonctionnements dans des Ehpad gérés par le groupe Orpéa. Les 250 témoignages qui composent cette enquête (menée pendant 3 ans) illustrent des situations de maltraitance ainsi qu'une priorité à la rentabilité plutôt qu'au bien-être des résidents.

Hygiène, repas, santé... Des situations de maltraitance dictées par la rentabilité

Dans Les Fossoyeurs, plusieurs témoignages (glaçants) font état de situations de maltraitance, notamment vis-à-vis de l'hygiène des résidents. "Je suis restée près d'un an là-bas, et je ne vous dis pas à quel point il fallait se battre pour obtenir des protections pour nos résidents, raconte une auxiliaire de vie qui travaillait auprès de personnes âgées dites "déambulantes". Nous étions rationnés : c'était trois couches par jour maximum. Et pas une de plus. Peu importe que le résident soit malade, qu'il ait une gastro, qu'il y ait une épidémie."

Concernant les repas des résidents, les témoignages sont également éloquents. Ainsi, une ancienne infirmière qui a travaillé dans plusieurs Ehpad du groupe Orpéa explique qu' "on a des patients qui restent alités toute la journée parce qu'on a pas assez de personnel pour les descendre en salle à manger. Il y a des patients qui ne déjeunent pas, faute de personnel pour leur monter le déjeuner. On a des patients qu'on n'hydrate pas et à (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Exposition aux ondes : il vaut mieux téléphoner avec des oreillettes
Vous vous tenez mal ? Voici 9 façons d'améliorer votre posture
Votre Santé Paris (27/01) : Pollution sonore, s'en prémunir en Ile de France
CHIFFRES COVID. Le bilan en France ce vendredi 28 janvier en direct : annonces, chiffres
Paxlovid (ritonavir) : le traitement anti-Covid de Pfizer en 5 questions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles