Scandale sur C8 : le CSA saisi après la diffusion du film "Unplanned", le gouvernement réagit

·1 min de lecture

Unplanned, ce film anti-avortement sorti aux États-Unis en 2019, et inspiré de faits réels fait scandale en France. Ce 16 août, C8 l'a diffusé, rassemblant en moyenne 304.000 téléspectateurs. Un flop d'audiences, qui pourrait pourtant valoir une condamnation à la chaîne du groupe Canal. Et ce, pour entrave à l'IVG. Un délit passible de 30.000 euros d'amende et de deux ans d'emprisonnement.

Dans le film, produit par un studio chrétien évangélique, l'héroïne, qui travaille au planning familial, décide de s'engager dans la lutte contre l’IVG après avoir assisté à l’avortement d’une jeune femme, alors enceinte de treize semaines. Si le CSA a d'ores et déjà été saisi, la ministre délégué à l’Égalité femmes-hommes, Elisabeth Moreno a fermement condamné la diffusion de ce film qui "constitue un outil de propagande anti-avortement abject", dit-elle.

À lire également

Unplanned : pourquoi C8 a-t-il diffusé un message d’avertissement avant la diffusion du film en prime time ce lundi ?

Et de pointer du doigt la chaîne du gr... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles