Scandale à la FFF: le co-auteur raconte les dessous de l'enquête, Petit pas surpris des révélations

Le siège de la FFF - ICON Sport
Le siège de la FFF - ICON Sport

Les révélations de So Foot concernant les nombreux dysfonctionnements au sein de la Fédération française de football dans son dernier magazine continue de faire grand bruit. Il est notamment question de harcèlement sexuel. Plusieurs témoignages évoquent des messages sexistes que le président Noël Le Graët aurait envoyé à plusieurs jeunes femmes de la Fédération qui témoignent anonymement.

Invité de l'émission Rothen s'enflamme, Christophe Gleizes, le co-auteur de l'enquête, confie que Noël Le Graët "ne contrôle plus grand chose", d'après le témoignage de certaines personnes. "Certains employés disent que Florence Hardouin a tendance à s'accaparer le pouvoir et prendre l'espace vacant. Sans révéler d'affaire tonitruante, on décrit bien l'ambiance globale à la Fédération et ce qu'il se passe tous les jours ou presque. Il y a plusieurs femmes qui, depuis trois ou quatre ans, ont démissionné de la Fédération parce que, selon leurs propres termes, elles se sentaient harcelées moralement et sexuellement."

"J'attends un communiqué de la ministre des Sports"

So Foot fait, entre autres, état de problèmes lié à l’alcool au sein de la FFF. Cela est notamment illustré par cette soirée après la demi-finale gagnée face à la Belgique lors du Mondial 2018.

De nombreuses révélations qui n'étonnent pas notre consultant Manu Petit. "C'est difficile de m'exprimer sur Noël Le Graët parce que je ne l'aime pas. Ce n'est pas une rumeur qui circule depuis des années, on est beaucoup à le savoir, rappelle-t-il. Beaucoup de gens sont venus me parler au sein de la Fédération pour me parler des dysfonctionnements dans le management mais aussi sur certaines règles. J'attends de la Fédération qu'elle traite plutôt les problèmes d'arbitrages, qui sont colossaux, des bénévoles et du monde amateur. Si tout cela s'avérait vrai, j'attends un communiqué de la ministre des Sports. Ça se savait depuis longtemps. Pourquoi ça sort aujourd'hui, ça me surprend." Des révélations explosives qui mettent la FFF en fâcheuse posture, à seulement deux mois de la Coupe du monde.

Article original publié sur BFMTV.com