"Scènes de ménages" : Découvrez le nouveau couple qui va intégrer la série de M6

Le nouveau couple de Scènes de Ménages. - Télé-Loisirs
Le nouveau couple de Scènes de Ménages. - Télé-Loisirs

Les adeptes du feuilleton de M6 suivront, dès la fin du mois de janvier, les péripéties de Christine, une séduisante sexagénaire embourgeoisée, et Didier Bénureau, son nouveau compagnon, ouvrier à la retraite.

"Scènes de ménages" s'offre un nouveau couple pour débuter 2023. L'actrice Fanny Cottençon et l'humoriste Didier Bénureau, révèle "Télé Loisirs", rejoindront le feuilleton quotidien de M6 dès la fin du mois de janvier 2023.

"Qu'est-ce que Gilbert peut être abruti ! Christine est plus bobo"

Ils interpréteront respectivement les rôles de Christine, dépeinte par le magazine comme étant une séduisante sexagénaire embourgeoisée, et de Gilbert, le nouveau compagnon de Christine, un ouvrier à la retraite. "Qu'est-ce que Gilbert peut être abruti, et moi, ça m'amuse tellement... Christine est plus délicate, plus bobo. Lui ne comprend pas tout, mais il est assez touchant. Ce personnage m'a beaucoup parlé, ça a été assez facile de m'en imprégner", raconte-t-il à nos confrères.

César de la meilleure actrice dans un second rôle en 1983 pour le film "L'Étoile du nord", Fanny Cottençon, "cela s'est fait au fil du temps". "L'idée de base me plaisait, j'aime la fantaisie de Christine. Elle en a marre de la bienséance, de toujours bien se comporter, notamment avec les hommes, parce qu'elle en a eu pas mal dans sa vie...", développe celle qui a déjà fait une apparition dans le feuilleton, au cours d'un épisode intitulé "Enfin à la montagne !".

A LIRE AUSSI :Andrée Damant ("Scènes de ménages", "Plus belle la vie", "Amélie Poulain") est morte


Ce nouveau couple hétérosexuel - en treize ans...

Lire la suite


À lire aussi

Audiences : Quel score pour le lancement de "Vortex", la série événement de France 2 avec Tomer Sisley ?
Mort de Pelé : La chaîne L'Equipe rend hommage ce soir à la légende du football brésilien
César 2023 : Les artistes accusés de violences ne seront plus invités... mais pourront être nommés