Scènes de dévastation en Floride après le passage de l'ouragan Michael

Un magasin endommagé par l'ouragan à Panama City en Floride, le 10 octobre 2018

Panama City (Etats-Unis) (AFP) - Les habitants du nord-ouest de la Floride ont découvert jeudi à leur réveil des scènes de désolation après le passage de l'ouragan Michael, dont les vents extrêmement violents ont causé la mort d'au moins deux personnes.

Les rues de la cité côtière de Panama City, frappée en première ligne par l'ouragan de catégorie 4 quand il a touché terre, étaient jonchées de débris, branches d'arbres, toitures arrachées, morceaux de verre.

"Il s'agit d'une dévastation impensable", a commenté jeudi Rick Scott, le gouverneur républicain de la Floride. "J'ai entendu dire que beaucoup de personnes ont été blessées", a-t-il ajouté.

Le gouverneur a appelé la population à limiter les sorties à l'extérieur: "Il y a des lignes électriques tombées par terre. Il y a des arbres partout au sol".

Après avoir charrié des vents de 250 km/h, l'ouragan Michael a été rétrogradé jeudi en tempête tropicale. La Floride traversée, il a poursuivi sa course en Alabama et en Géorgie, puis en Caroline du Sud.

Dans la ville de Dothan, en Alabama, des panneaux publicitaires et des poteaux électriques ont été arrachés, les toits en tôle de plusieurs commerces ont volé ou se sont affalés, des arbres ont été arrachés et certains, tombés en travers de la route avaient été tronçonnés au petit matin pour permettre aux voitures de circuler, selon des journalistes de l'AFP sur place.

Le courant était coupé à différents carrefours et la police faisait la circulation. La pluie avait déjà été absorbée.

La reconstruction "va être rapide. On fera en sorte qu'elle soit rapide", a promis jeudi le président Donald Trump, interviewé jeudi par la chaîne Fox News.