Sayed Sadaat, ex-ministre afghan désormais livreur à vélo en Allemagne

·2 min de lecture

Sayed Sadaat, autrefois ministre en Afghanistan, gagne aujourd'hui sa vie comme livreur à vélo de plats à emporter en Allemagne.

Il était autrefois ministre en Afghanistan. A présent installé en Allemagne, Sayed Sadaat gagne aujourd'hui sa vie comme livreur à vélo de plats à emporter. Six heures par jour pendant la semaine, et de midi à 22h00 le soir les week-ends, Sayed Sadaat porte la combinaison orange vif, emblème de son entreprise, ainsi que son sac de coursier pour acheminer pizzas et autres plats aux clients. "Il n'y a pas à avoir honte, c'est un travail comme un autre", explique-t-il à l'AFP dans les rues de Leipzig. "S'il y a un emploi c'est qu'il y a de la demande et quelqu'un doit se charger d'y répondre", philosophe le quinquagénaire.

La transition fut toutefois rude pour lui. Elle pourrait annoncer celle qui attend à leur tour les quelques milliers d'Afghans tout dernièrement évacués par les forces allemandes suite à la prise du pouvoir dans leur pays par les talibans. Ou ceux qui pourraient venir en bien plus grand nombre par leurs propres moyens dans les mois et années à venir.

Ministre des Communications en Afghanistan de 2016 à 2018

Les Afghans sont déjà depuis plusieurs années le deuxième groupe de migrants en nombre en Allemagne, derrière les Syriens, avec quelque 210.000 demandes d'asile déposées depuis 2015. Sayed Sadaat est arrivé plusieurs mois avant l'effondrement du régime de Kaboul face aux talibans. Il fut ministre des Communications en Afghanistan de 2016 à 2018. Il affirme aujourd'hui avoir quitté son poste car il en avait assez de la corruption du gouvernement.

Il a alors été employé en Afghanistan comme consultant dans le secteur des télécoms. Mais en 2020 la situation sécuritaire se dégrade. "Donc j'ai décidé de partir", raconte-t-il. Bien que détenteur d'une double nationalité afghano-britannique, c'est en(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles