Que savons-nous des « minorités religieuses » de la fin de l’Antiquité ?

Diverses lois décrètent la protection de leurs lieux de culte et le respect des pratiques religieuses minoritaires tout en privilégiant, en même temps le christianisme catholique pour ce qui concerne l'Empire romain et le Mazdéisme pour ce qui concerne l'Empire sassanide. L'Antiquité tardive et les « minorités religieuses » chrétiennes Dès le IIIe siècle, l'Église chrétienne connaît des divisions bien réelles. Beaucoup sont très vite résorbées, d'autres persistent assez longtemps, mais au mieux comme de très faibles minorités.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles