Tout savoir (ou presque) sur le mal de dos chronique

·1 min de lecture

« Tiens-toi droit ! », « Attention à ton dos quand tu te baisses », « Corrige ta posture en dix jours grâce à cet exercice », « De toute façon, j'aurai mal toute ma vie à cause de ma cyphose ». Qui, parmi nous, n'a pas été victime d'une seule idée reçue sur le mal de dos et plus précisément sur les douleurs lombaires ? Rares, voire inexistants, sont celles et ceux qui y ont échappé. Moi-même, avant de me poser la question et de faire quelques recherches, j'étais pétri de bon nombre d'entre elles. Ces dernières sont très répandues. Pis encore, elle se propage à travers notre système de santé. Dans cet article, je vous propose de remettre en question ce que vous pensez savoir au sujet du mal de dos et de vous laisser guider par les données scientifiques. Pour m'aider au travers de ce sujet sinueux et complexe, j'ai interrogé Éric Bouthier, kinésithérapeute, spécialisé dans le traitement des douleurs chroniques.

 Mauvaise posture, « faux » mouvements, nerfs coincés ? Comment expliquer le mal de dos chronique ? © Malte Luk, Pexels
Mauvaise posture, « faux » mouvements, nerfs coincés ? Comment expliquer le mal de dos chronique ? © Malte Luk, Pexels

L'hégémonie de l'hypothèse biomécanique

Nous pensons tous que les douleurs que nous avons sont dues à une mauvaise posture, à des « faux » mouvements, à des nerfs coincés ou à d'autres choses encore plus farfelues. Et pour cause, l'hypothèse biomécanique de la douleur est l'une des plus répandue. « Historiquement, le champ de la gestion de la douleur vient d'un modèle très biomédical. Dès lors, on doit trouver une cause physique qui explique la douleur. C'est de là que vient l'hypothèse de la posture avec son exemple typique des douleurs à l'épaule causées par la tête en avant et les épaules enroulées qui provoqueraient des tensions et expliqueraient de façon quasi nécessaire et suffisante la douleur », explique Éric Bouthier, kinésithérapeute, spécialisé dans le traitement des douleurs chroniques.

Un facteur pas si important qu'on ne le pensait

Et pourtant, la cause biomécanique apparaît désormais comme un facteur peu important dans la...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles