Tout savoir sur l’extension du pass sanitaire

·1 min de lecture
Dès le 21 juillet, le pass sanitaire sera exigé dans tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes.
Dès le 21 juillet, le pass sanitaire sera exigé dans tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes.

Emmanuel Macron en avait parlé lors de son allocution du lundi 12 juillet. Prochainement, les Français devront être en mesure de présenter un pass sanitaire lorsqu?ils souhaiteront se rendre dans certains établissements. Les salariés de ces établissements seront eux aussi soumis à cette obligation. L?occasion de faire le point sur cette nouvelle mesure, d?après un document fourni par le ministère du Travail.

Dès le 21 juillet, le pass sanitaire sera exigé dans tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Par ailleurs, il sera étendu, à partir de début août, aux cafés, restaurants, centres commerciaux, hôpitaux, maisons de retraite, établissements médico-sociaux, ainsi qu?aux voyages en avion, train et car, pour les trajets de longue distance. Il ne s?applique pas au sein des entreprises. Toutefois, selon l?évolution de la situation épidémique, d?autres lieux pourront, progressivement, être intégrés à cette liste.

Les salariés seront soumis à cette obligation

Quid des salariés ? Sont-ils concernés par l?extension du pass sanitaire ? Comme expliqué par Emmanuel Macron, cette obligation concernera aussi bien les clients et les usagers que les personnes travaillant dans les établissements concernés. Seule différence : les clients devront s?y soumettre à partir de juillet ou de début août, tandis que les salariés n'auront à le faire qu?à partir du 30 août. C?est le responsable de l?établissement qui veillera au respect de cette mesure [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles