Tout savoir sur les dark kitchen, ces restaurants 'fantôme' qui font polémique

·1 min de lecture

Une subite envie d'un burger XXL ou d'une pizza roborative en ce jeudi maussade d'avril ? Vous n'êtes pas les seuls. En 2024, la livraison à domicile pourrait représenter 19% du chiffre d'affaires de la restauration commerciale et peser près de 10,3 milliards d'euros en France, selon Food Service Vision, cabinet de conseil spécialisé dans la restauration hors domicile. La pandémie de Covid-19 a en effet accéléré certains mouvements déjà à l'œuvre : les Français ont fait plus que jamais appel à la livraison de repas ces derniers mois, notamment dans les grandes villes. Elle a ainsi augmenté de plus de 47% entre 2018 et 2020 dans l'Hexagone. Et près de 7 commandes sur 10 passent désormais par les plateformes de livraison comme Uber Eats, Deliveroo ou Just Eat.

Dans le sillage de l'explosion des livraisons, un phénomène est apparu ces derniers mois en France : les "dark kitchen", que l'on pourrait traduire par "cuisines fantômes". "C'est très nouveau et encore petit à l'échelle du marché", explique François Blouin, fondateur de Food Service Vision, à Business Insider France. "On compte ainsi aujourd'hui un peu plus de 400 dark kitchen en France, essentiellement à Paris, mais aussi dans les grandes villes comme Bordeaux, Lille, Lyon ou Marseille où elles se développent fortement".

À lire aussi — Voici pourquoi les insectes vont bientôt se multiplier dans nos assiettes

Est-ce un effet d'aubaine dû à la pandémie ou une vraie tendance de fond ? "La crise et le confinement accélèrent l'intérêt (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Alstom, Engie, BNP Paribas... Ces entreprises sortiraient du CAC 40 si elles devaient payer leur facture carbone
Carrefour, Fnac-Darty, Boulanger... Le live shopping, nouvelle arme pour pousser les clients à acheter
Les pays qui comptent lancer comme la Chine leur propre monnaie numérique
Voici les enseignes de supermarchés les moins chères pour acheter des masques
Les 10 pays européens qui risquent de subir le plus fort taux de chômage en 2021

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles