Comment savoir si on écoute la musique trop fort ?

Dans la rue, à la maison, ou dans les transports, nous sommes très nombreux à utiliser casques et oreillettes pour écouter de la musique. Ces appareils, mais également les lieux de divertissements tels que les boîtes de nuit, les bars, les concerts et événements sportifs présentent des risques pour notre santé auditive, lorsque les niveaux sonores y sont trop élevés ou lorsqu’on y est trop souvent exposés.

L’inserm, l’institut national de la santé et de la recherche médicale, explique que l’audition résulte du couple oreille-cerveau. L’oreille capte les ondes sonores et transmet les vibrations jusqu’à la cochlée, un organe situé dans l’oreille interne et qui se compose de liquide. Ses parois sont recouvertes de cellules ciliées, qui ont pour mission de transformer les ondes sonores en signaux électriques, transmis au cerveau par le nerf auditif. Une fois abîmées ou détruites, par exemple lors d’une exposition à un bruit trop fort, les cellules ciliées ne se régénèrent pas.

Quels sont les niveaux sonores à ne pas dépasser normalement ? Quels sont les signes qui doivent alerter ? Que peut-on faire pour se protéger ? Écoutez la suite de cet épisode de "Maintenant Vous Savez - Santé".

Un podcast Bababam Originals, écrit et réalisé par Emilie Drugeon.

À écouter aussi :

Dans quel ordre faut-il manger ses aliments ?

Le micro-ondes est-il vraiment mauvais pour la santé ?

Pourquoi oublie-t-on ce qu'on voulait faire au moment d'entrer dans une pièce ?

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices