Savoie: un Tchèque fait une chute mortelle dans une course en montagne

·2 min de lecture
Un hélicoptère du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) survole le massif du Mont-Blanc en septembre 2015, près de Chamonix

Un participant tchèque à l'une des courses en montagne parallèles à l'Ultra-Trail du Mont-Blanc est mort dans la nuit de mardi à mercredi en Savoie, a appris l'AFP auprès des secours en montagne et des organisateurs.

Ce coureur de 35 ans a fait une chute mortelle de plusieurs dizaines de mètres sur un chemin escarpé dans la commune de Bourg-Saint-Maurice, au Passeur de Pralognan, à plus de 2.000 mètres d'altitude, alors qu'il participait à une course de trail, la TDS.

Cette épreuve "sur les Traces des Ducs de Savoie" est l'une des courses à pied en montagne organisées autour de Chamonix en amont de l'UTMB, la célèbre course d'endurance extrême qui débutera, elle, vendredi.

Prévenus vers 00H45, les secouristes du Peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de la Savoie sont intervenus en hélicoptère pour assister les équipes de secours de la course, premiers à intervenir.

Le médecin arrivé avec le PGHM sur place a tenté de poursuivre la réanimation, avant de constater le décès du "traileur" tchèque, a indiqué à l'AFP Patrice Ribes, commandant du PGHM de Savoie.

Une enquête du parquet d'Albertville a été ouverte pour déterminer les causes de l'accident.

"La grande famille des trailers, et plus particulièrement celle de l'UTMB, est profondément attristée et se joint à l’équipe d’organisation pour présenter ses condoléances à la famille et aux amis de la victime", a écrit dans un communiqué l'organisation, qui n'a pas souhaité rendre son identité publique.

Il s'agit du premier accident mortel sur les courses UTMB depuis la première édition en 2003, a précisé l'organisation à l'AFP.

Peu après l'accident, la direction de course a stoppé les 1.200 coureurs qui arrivaient sur le secteur de l'accident en leur demandant de faire demi-tour pour redescendre dans la vallée avant d'être évacués.

Les 293 coureurs qui étaient passés avant l'accident ont poursuivi leur course jusqu'à la ligne d'arrivée à Chamonix, où un premier coureur est arrivé à 10H20.

La TDS, qui s'est élancée de Courmayeur en Italie mardi à 15H00, proposait un parcours très exigeant de 145 km de chemins pour 9.100 mètres de dénivelé.

tll-ube/cal

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles