Savoie: ouverture d'une enquête après l'agression filmée d'une collégienne

·1 min de lecture

Une enquête pour "violences en réunion sur mineur" a été ouverte après l'agression à Albertville (Savoie) d'une collégienne de 13 ans par des camarades qui ont filmé et diffusé la scène sur les réseaux sociaux.

Une enquête pour "violences en réunion sur mineur" a été ouverte après l'agression à Albertville (Savoie) d'une collégienne de 13 ans par des camarades qui ont filmé et diffusé la scène sur les réseaux sociaux, a appris l'AFP vendredi auprès du parquet de Chambéry. La vidéo datant du 9 novembre montre cette collégienne scolarisée en classe de 4e se faire rouer de coups dans la rue, par deux jeunes filles, tandis qu'une troisième enregistre la scène à l'aide de son téléphone portable.

Ses parents ont déposé plainte au commissariat. Menées sous la direction du parquet des mineurs de Chambéry, les investigations n'ont pour l'heure "pas permis de déterminer la motivation de cette série de violences", a précisé le procureur Pierre-Yves Michaud, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

L'enquête vise également l'"enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité d'une personne", selon la même source. Selon le parquet de Chambéry, la collégienne est concernée par une seconde procédure, ouverte après la divulgation sur les réseaux sociaux d'une vidéo à caractère sexuel la mettant en scène, et qui a mené en mai à plusieurs garde à vue. "Aucun lien entre les deux affaires n'a été établi à ce jour", a précisé Pierre-Yves Michaud.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles