Savoie : les stations de ski s'organisent avec le risque d'avalanche

De la neige à profusion tombe en continu depuis quatre jours. À Saint François Longchamp, en Savoie, les premiers touristes ont pu goûter aux joies du ski... avec quelques difficultés. "C'est impressionnant quand on est sur le télésiège parce qu'on voit les rafales, mais une fois sur la piste, on sent beaucoup moins le vent", explique une skieuse. Les trois quarts des pistes sont restées fermées à cause d'un risque d'avalanche de niveau 4. Une situation exceptionnelle qui n'arrive que deux à trois fois par an. En 2018, malgré des conditions climatiques extrêmement clémentes, les avalanches avaient provoqué une soixantaine d'accidents en France, coûtant la vie à 13 personnes, en majorité dues à une pratique du ski hors-piste. La circulation interdite sur certaines routes vers Chamonix Alors en 2019, les pisteurs mettent en garde avant le retour du beau temps. "Dès que le soleil va revenir, les gens vont être attirés par le hors-piste. Il faut toujours faire preuve d'une grande prudence, être équipé et accompagné de professionnels", souligne Bernard Pascal Mousslard, directeur des pistes. En Haute-Savoie, près de Chamonix, les importantes chutes de neige ont conduit les autorités à interdire la circulation sur certaines routes. Des trains ont également été supprimés.