Savoie: le corps d'une femme retrouvée dans une cave, son compagnon s'accuse

S.B.-E.
·1 min de lecture
Un quadragénaire a reconnu avoir tué au cours d'une dispute sa compagne, retrouvée morte le week-end dernier dans les sous-sols de leur immeuble. - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP
Un quadragénaire a reconnu avoir tué au cours d'une dispute sa compagne, retrouvée morte le week-end dernier dans les sous-sols de leur immeuble. - PHILIPPE HUGUEN © 2019 AFP

Un quadragénaire était en garde à vue ce mardi à Chambéry après avoir reconnu avoir tué au cours d'une dispute sa compagne, retrouvée morte le week-end dernier dans les sous-sols de leur immeuble, a appris l'AFP auprès du parquet.

Le meurtrier présumé "sera déféré dans l'après-midi" en vue de sa probable mise en examen, a précisé à l'AFP le procureur de la République de Chambéry Pierre-Yves Michau. Le suspect de 45 ans a expliqué avoir frappé "puis étranglé sa compagne âgée de 47 ans, samedi vers 15h30, lors d'une violente dispute qui a dégénéré", a détaillé le procureur.

"Partie à Grenoble" et sans nouvelles d'elle depuis

L'homme a raconté aux enquêteurs avoir ensuite descendu le corps de la victime enroulé dans une bâche dans les caves de leur résidence à Chambéry-le-Haut, vers 02h00 dans la nuit de samedi à dimanche. C'est là, dans les sous-sols, qu'un autre occupant de l'immeuble a fait dimanche la macabre découverte et alerté la police.

Placé dès dimanche en garde à vue, le suspect avait d'abord affirmé aux enquêteurs qu'à sa connaissance sa conjointe était partie à Grenoble et qu'il n'avait plus de nouvelles d'elle depuis, a encore indiqué le procureur.

Cette affaire porte à au moins 60 le nombre de féminicides présumés depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP. En 2019, 146 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-compagnon, soit 25 de plus que l'année précédente, selon les derniers chiffres officiels.

Article original publié sur BFMTV.com