Savoie: le coassement des grenouilles d'une habitante fait intervenir les gendarmes

Frank Vassen - Flickr

Une nonagénaire savoyarde fait l'objet de critiques de son voisinage pour le bruit causé par trois grenouilles vivant dans son jardin. Les gendarmes sont même intervenus pour essayer de trouver une solution au conflit.

Après le chant du coq Maurice, le coassement des grenouilles de Colette. Depuis plusieurs semaines, des habitants de Frontenex, près d'Albertville (Savoie), se plaignent du bruit dérangeant des trois grenouilles du bassin dans le jardin de Colette, 92 ans, ont raconté nos confrères du Dauphiné Libéré et du Parisien. À tel point que des gendarmes sont intervenus le 27 avril dernier au domicile de la personne âgée.

Sept voisins ont en effet fait circuler une pétition jusqu'à la mairie du village pour dénoncer le bruit "infernal" de ces trois batraciens qui coassent "en permanence".

"Mme Ferry est un peu dure d'oreille, elle n'y est pas forcément sensible. On ne veut pas aller devant la justice pour ça, ce serait ubuesque", a expliqué à la presse Boumedienne Benmerrouche, dont la propriété est collée au bassin.

"C'est ma distraction"

De son côté, Colette Ferry ne comprend que l'affaire ait pris une telle ampleur. "Jamais je n'avais eu de problème avec mes voisins jusqu'à présent. Avant, elles ne dérangeaient personne. Je vis seule depuis la mort de mon mari, il y a vingt ans, donc, c'est ma distraction. Ces grenouilles amènent de la vie", a-t-elle confié.

L'intervention des gendarmes l'a même quelque peu perturbée, selon sa petite-fille: "Mémé s'est sentie comme une délinquante alors qu'elle a toujours mené sa vie avec une droiture exemplaire."

Surtout que la situation n'a toujours pas été réglée dans le village. Les forces de l'ordre ont proposé à Colette de déplacer les grenouilles dans un lac voisin. Une proposition dans un premier temps acceptée par l'habitante, d'après le maire de Frontenex, avant de se rétracter "après avoir discuté avec ses enfants, visiblement très remontés contre les voisins".

Si le contentieux n'est pas réglé d'ici là, ces derniers devront attendre la fin de l'été pour que les grenouilles cessent petit à petit de coasser dans le bassin.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Les secrets du camouflage des grenouilles de verre révélés