Le saviez-vous ? Véronique Genest a failli tourner dans Demain nous appartient

·1 min de lecture

« Ils m’ont fait perdre neuf mois de ma vie. » Cette phrase pourrait être une réplique de Demain nous appartient, mais elle est bien extraite d’une interview donnée par Véronique Genest sur Europe 1 en septembre 2020. Avant que l’âge de l’héroïne principale ne soit abaissé et que le rôle de Chloé Delcourt ne soit confié à Ingrid Chauvin, 47 ans, la star de Julie Lescaut, qui fêtera ses 65 ans le 26 juin prochain, était au casting de la série de TF1. « On m’a proposé ‘Demain nous appartient’, j’avais dit non parce que je ne voulais pas faire une quotidienne et puis j’ai vu le producteur. Il a insisté très lourdement, j’ai lu (…) J’ai accepté et j’ai négocié mon contrat puis il a été viré », avait raconté Véronique Genest dans l’émission de Philippe Vandel Culture médias. « On a continué à m’entretenir dans l’illusion de ce rôle qui avait reculé dans le temps (…) et là j’ai appris, par internet, que ce n’était pas moi qui le faisais », avait révélé la comédienne au micro d’Europe 1 en septembre 2020. Un rebondissement qu’elle ne semblait toujours pas avoir digéré trois ans après le début de la série lancée en juillet 2017.

« Ce qui juste moi me fait de la peine toujours, c'est que TF1, à chaque fois que les journaux titrent : 'ils m'ont fait perdre neuf mois de ma vie', au lieu de me dire : 'on est vraiment désolés', ils se fâchent avec moi en disant que je n'ai pas à dire des choses comme ça », avait raconté l’actrice bien décidée à ne pas se taire. « Mais je suis désolée, ils m'ont (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Profilage : le regret de Philippe Bas sur l’arrêt de la série
Ingrid Chauvin (Demain nous appartient) : quelles sont ses relations avec Maud Baecker ?
Matthew Perry a-t-il rechuté ? L'équipe de "Friends" le défend
VIDEO - Martin Blachier : ses propos chocs sur le port du masque en extérieur
Demain nous appartient : quand Ingrid Chauvin rendait jaloux Thierry Peythieu