Le saviez-vous ? Le mari de Caroline Roux a conseillé Nicolas Sarkozy

·1 min de lecture

Un couple discret. Si les téléspectateurs de France 5 connaissent surtout Caroline Roux pour ses qualités de journaliste et d'intervieweuse sur France Télévisions, l'intéressée se fait beaucoup plus discrète au sujet de sa vie privée. Depuis plusieurs années, celle qui est aux commandes d'une soirée spéciale C dans l'air ce mardi 23 mars partage la vie de Laurent Solly, avec lequel elle est mariée et a deux enfants, Rosalie (née en 2004) et Marceau (né en 2009). Avant de devenir le président directeur général de Facebook France, le mari de Caroline Roux a fait carrière en politique. Il a même fait partie de la garde rapprochée de Nicolas Sarkozy.

Avant de l'épauler durant la présidentielle de 2007, Laurent Solly, diplômé de l'ENA à la fin des années 1990, a été conseiller technique au cabinet de Nicolas Sarkozy, lorsque ce dernier était encore ministre de l'Intérieur. Il devient alors un fidèle parmi les fidèles du futur chef de l'État. Au moment de l'élection présidentielle de 2007, il est promu directeur adjoint de la campagne du rival de Ségolène Royal. Après la victoire du candidat, Laurent Solly décide de rejoindre TF1, où il est nommé directeur général et devient le numéro 2 de la chaîne. Un parcours qui témoigne de son ambition.

Malgré son emploi du temps chargé, et alors qu'elle jongle entre vie professionnelle et vie de famille, Carolien Roux tient à rester au top pour son homme, comme elle le confiait, il y a quelques années, au magazine ELLE : "À 21 heures, même flinguée (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le prince Harry a retrouvé un job : il part à la conquête de la Silicon Valley !
PHOTOS - Kate Middleton et William : 10 ans après, de retour où ils se sont mariés
Emmanuel Macron : comment il s’y prend pour séduire une figure de la droite
Moundir (Koh-Lanta) hospitalisé et sous oxygène à cause de la Covid : « Il s’est senti partir »
« Aucune chance de casser l’épidémie » : Emmanuel Macron et Jean Castex sévèrement critiqués