"Si vous saviez comme elle me manque" : Mathieu Johann rend un hommage bouleversant à sa maman

Le 8 mai est une date particulièrement difficile pour Mathieu Johann. Il y a quatre ans ce jour-là, le charmant brun révélé dans la Star Academy 4 (2004) a dû affronter la mort de sa maman. Dimanche, il a souhaité lui rendre un vibrant hommage.

L'ancien époux de Clémence Castel a posté une photo sur laquelle on peut voir sa regrettée maman en train de le regarder, avec un grand sourire et de lui tenir le bras. Mathieu Johann la regarde avec tout autant de tendresse et de complicité, alors qu'ils se trouvent en extérieur. "Quel manque de pudeur que de partager ces souvenirs de maman avec une majorité d'inconnus. Pardon... Mais l'envie que son sourire vous touche est plus forte encore, plus puissante. Quatre ans que ma Lili s'en est allée. Même si elle réapparaît la nuit dans un rêve, ou quand je l'appelle en silence et que je l'entends me murmurer ce que j'ai besoin d'entendre, les yeux fermés. Toujours, elle m'offre le même sourire et la même sérénité. Si vous saviez comme elle me manque depuis quatre ans", a-t-il tout d'abord écrit en légende de la tendre publication.

Mathieu Johann a ensuite tenu à exprimer sa gratitude envers les personnes qui "passeront et qui auront une pensée pour [sa] maman d'amour, Eliane Lepresle, je veux leur dire toute ma gratitude". "Et vous, chanceux d'avoir des parents qui vous aiment, sans vous commander, appelez-les et dites leur combien ils sont précieux. Saisissez...

Lire la suite


À lire aussi

Véronique Sanson, bouleversante, rend hommage à sa regrettée maman
Mort de Jean-Pierre Pernaut : Marie-Sophie Lacarrau rend hommage à une "force de la nature"
Aurélie Pons (Danse avec les stars) rend un bouleversant hommage à son papa : larmes et standing-ovation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles