Le saviez-vous ? Frédéric Mion, ancien patron de Sciences Po, est le parrain d’un des enfants d’Edouard Philippe

·1 min de lecture

Sa situation devenait intenable. Frédéric Mion, le directeur de Sciences Po depuis 2013, a présenté ce mardi 9 février sa démission dans une lettre adressée à la communauté éducative et aux étudiants. Dans le sillage de l'affaire Duhamel, cela fait plusieurs semaines qu'il était poussé vers la sortie après les révélations d'Aurélie Filippetti à son égard. Sorti major de l'ENA en 1996, Frédéric Mion a débuté au Conseil d'État où il a notamment rencontré Marc Guillaume, ancien secrétaire général du gouvernement et actuel préfet d'Île-de-France. Durant le mois de janvier, ce dernier a également démissionné de ses fonctions occupées dans "des établissements" où il avait "travaillé avec Olivier Duhamel". Dans leur entourage proche, Marc Guillaume et Frédéric Mion ont une connaissance commune en la personne d'Édouard Philippe. L'ex-directeur de Sciences-Po est d'ailleurs le parrain de l'un des fils du maire du Havre, rapporte Challenges.

Tout au long de son parcours professionnel pré-Sciences-Po, l'ombre de sa relation amicale avec Édouard Philippe a plané au-dessus de Frédéric Mion. L'hebdomadaire Challenges indique que c'est un proche de l'ex-Premier ministre, un conseiller d'État, Thierry Tuot, qui a recommandé Frédéric Mion pour son premier poste dans le privé au sein d'un cabinet d'avocats au début des années 2000. Ensuite, il a remplacé encore un conseiller d’État, membre du cercle de proches d'Édouard Philippe, Olivier Courson, comme secrétaire général de Canal+ de 2007 à 2013, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback - Comment Brigitte Macron s'est attirée les bonnes grâces de Bernadette Chirac
"C'est pas vrai !" : grande surprise du côté du gouvernement
Laure de Lattre (Loft Story) a souffert de son image de "sale bourgeoise" : ses confidences
Ruth Elkrief : les raisons de son départ de BFMTV
La reine Suthida de Thaïlande en disgrâce ? Cette apparition scrutée de près