Le saviez-vous ? Fanny Ardant est liée à Rainier de Monaco

·1 min de lecture

Le dernier rôle au cinéma de Fanny Ardant, dans le drame ADN signé Maïwenn, a permis à la comédienne de 71 ans d’être nommée aux César 2021 en tant que meilleure actrice dans un second rôle. L’occasion pour celle qui est aussi scénariste, réalisatrice et metteuse en scène de se livrer à cœur ouvert au Monde, ce dimanche 14 mars. Auprès de nos confrères, la star du film Pédale douce a évoqué son papa qui a été militaire pour la famille monégasque, son enfance au sein d'une famille bourgeoise, sa vocation pour le septième art, ou encore son rapport à l’amour. Fille de Jean Ardant, un officier de cavalerie à Monaco, mais aussi un "père doux", elle s'est confiée sur le lien de son père avec le Rainier.

"On m’a souvent dit : ‘Être élevée par un père militaire, ça devait être à la schlague’. Je répondais : ‘Ah non, la qualité d’un cavalier, c’est d’être souple, sinon, il ne tient pas sur son cheval.’", a expliqué Fanny Ardant, fière d’avoir "grandi dans une famille où il y avait beaucoup d’intelligence, d’esprit, de culture". Son père a d’ailleurs étudié à Saint-Cyr et "il avait beaucoup d’humour". "Il disait : ‘Si tu es intelligent, va dans la cavalerie, tu seras le seul !’", s’est remémorée l’actrice, qui a "vécu dans de nombreuses villes" quand elle était jeune, grâce à la profession de son père. Celui-ci a d’ailleurs "été attaché militaire en Suède pendant la guerre froide", avant de travailler pour l’ancien prince souverain de Monaco.

"Il avait connu le prince Rainier au début de (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Top Chef : une candidate de l'émission enceinte, découvrez sa jolie annonce
Mort de Patrick Dupond : le regret de Vincent Moscato après Danse avec les stars
Diana : ses messages secrets à une star (en plein divorce) dévoilés
« Je me retrouve comme un con » : le jour où Jérôme Lavrilleux a brisé le silence
"Thierry Le Luron avait pris la grosse tête", l’ancien régisseur de l’Olympia se lâche