Le saviez-vous ? Daniel Guichard a vécu l'enfer de l'alcool... Un combat qu'il a gagné

·1 min de lecture

Daniel Guichard a 72 ans ce samedi 21 novembre. Un anniversaire qu'il fêtera comme les précédents sans une goutte d'alcool. Dans les années 70, au plus fort de sa carrière, quand il enchaînait jusqu'à 200 concerts par an, il noyait la pression et son mal-être dans l'alcool et ingurgitait jusqu'à quatre bouteilles de whisky par jour. Tout en fumant énormément. Lui qui n'aimait pas faire de la route ne supportait plus le rythme de ses tournées. Et tout ce monde autour de lui. "Il y a deux options : soit vous passez votre temps à vous foutre sur la gueule avec tout le monde, soit vous picolez pour oublier", avait-il confié à Ici Paris en 2015.

Alors oui il a beaucoup bu pour oublier et a mis sa santé en péril. Comme Renaud à qui il a d'ailleurs apporté son soutien pour avoir été victime des mêmes démons. Mais l'enfer de l'alcool est désormais derrière lui depuis longtemps. "C’est fini depuis 30 ans tout ça", assurait-il encore dans Ici Paris il y a cinq ans. La vie de Daniel Guichard aujourd'hui c'est toujours la musique et les concerts. Mais il fait ça à son rythme et sans pression.

Il devait d'ailleurs remonter sur scène au Grand Rex le 1er novembre 2020. Le concert est reporté à octobre 2021 à cause du coronavirus. Comme Patrick Bruel avant lui, M. Pokora, et bien d'autres, Daniel Guichard a annoncé fin septembre sur sa chaîne YouTube qu'il était contraint, comme nombre d'artistes, d'annuler tous ses concerts de l'année 2020 et ceux de début 2021 à cause de l'épidémie de Covid-19. (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Flashback : quand Jonathan Daval s'est jeté aux pieds de sa belle-mère... Une scène déroutante
Michel Drucker : un célèbre ami se veut optimiste, "s'il y en a un qui ne mourra jamais, c'est lui"
50.000 dollars, le montant mirobolant mais justifié qu'exigeait Ivanka Trump pour un rendez-vous
"L’alcool a été plus fort que moi" : Jarry évoque les addictions de son ancien amour
Jean Castex sur la sellette : "S'il échoue, il emportera tout le monde vers le fond"