Le saviez-vous ? Coline Berry et Charlotte Gainsbourg ont fait leur scolarité dans le même établissement

·1 min de lecture

Deux parcours totalement différents, mais un moment de leur jeune vie, Coline Berry et Charlotte Gainsbourg auront eu de commun leur établissement scolaire. C'est ce que l'on apprend dans les colonnes du journal Le Parisien, ce 15 février 2021. Coline Berry, la fille de Richard Berry - qu'elle accuse de viol et agressions sexuelles sur mineur - et de Catherine Hiegel, était en effet aux collège et lycée Montaigne. Dans cet établissement public très prisé du 6e arrondissement de Paris, elle n'était pas la seule fille de. Charlotte Gainsbourg, fille de Serge Gainsbourg et de Jane Birkin, a également fait sa scolarité rue Auguste-Comte, face au jardin du Luxembourg.

Une camarade de Coline Berry se souvient d'une ado "qui revendiquait sa filiation". "Il y avait plein de fils de à Montaigne : Charlotte Gainsbourg, les filles de Galabru, de Mocky, Nathanaël Karmitz (le fils de Marin Karmitz, dont il a pris la succession à la tête des cinémas MK2, NDLR)... La plupart voulaient cacher leur parenté, explique-t-elle. Coline, elle, disait : 'Je m'appelle Coline Berry, je suis la fille de Richard Berry'." À cette époque, Charlotte Gainsbourg, elle, était naturellement déjà connue du grand public. À 14 ans, la femme d'Yvan Attal avait déjà joué sous la direction de Claude Miller dans L’Effrontée, et l’année suivante dans Charlotte for ever, réalisé par son père.

En 2015, L'Express publiait un papier sur les fils et filles de et y évoquait tout naturellement le lycée Montaigne. Dans cette "cité (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Vianney prêt pour le grand amour avec Catherine Robert : ses mots prophétiques il y a 5 ans
Kylie Minogue et Paul Solomons : un mariage top secret... ou presque
Meghan Markle enceinte de son 2e enfant : l'étrange silence de Kate et William
Camille Gottlieb en mode Bridget Jones : sa Saint-Valentin entre fantasme et réalité
Alessandra Sublet gère son ex et son nouveau couple avec diplomatie : “Mon amoureux est au courant de tout”