Le saviez-vous ? Charlotte Gainsbourg avait pour parrain Yul Brynner

·1 min de lecture

Quel est le lien entre Charlotte Gainsbourg et Yul Brynner ? La fille de Jane Birkin a été la filleule de l’acteur russo-américain. Interviewée par nos confrères d’Allociné en 2017, la sœur de Lou Doillon a fait des confidences sur le fait d’avoir eu pour parrain l’ancienne figure emblématique du film Les Sept Mercenaires. "Moi aussi je suis étonnée", a lancé la comédienne, amusée, avant de donner des explications : "Je pense qu’il s’entendait très bien avec mes parents à cette époque-là. Et puis après, ils ne se sont plus vus."

Au final, Charlotte Gainsbourg ne semble pas vraiment avoir appris à connaître Yul Brynner, qui est mort en 1985, lorsqu’elle n’avait que 14 ans. "Je me souviens d’un été. Il m’a appelée pour la première fois. Et il m’a demandé si ça me ferait plaisir d’avoir une photo dédicacée", s’est-elle remémorée. Avec sincérité, elle a choisi de lui "dire non", sans tourner autour du pot. Si l’acteur qui a joué dans le film Les Dix Commandements, sorti en 1956 au cinéma, a été désigné comme parrain de Charlotte Gainsbourg, c’est notamment parce que Serge, le père de cette dernière, était l’un des voisins de son manoir de Cricquebœuf, situé à Bonnebosq, en Normandie. En contrepartie, l’auteur-compositeur décédé il y a trente ans, a pour sa part, eu pour filleule l’une des filles adoptives de Yul Brynner et de Jacqueline de Croisset : Melody, qui est aujourd’hui âgée de 46 ans.

Yul Brynner était aussi le père de Victoria, née en 1962 et issue de son ancien amour pour (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Gérard Depardieu mis en examen pour "viols" en décembre
Louis Bertignac et son ex Corine Marienneau : retour sur le couple de Téléphone
Delphine (Loft Story) maman pour la 3e fois : que devient-elle ?
VIDEO - Emmanuel Macron : qui est l'homme qui a convaincu François Hollande de le nommer ministre de l'Economie ?
"Le confinement est la mesure la plus médiévale qui soit" : Gilles-William Goldnadel ne mâche pas ses mots