Le saviez-vous ? Anouk Aimée a eu trois maris

·1 min de lecture

Les comédies romantiques ne manquent pas. Mais certaines marquent plus les esprits que d’autres. Le film Un homme et une femme, notamment, est devenu culte. L’histoire d’amour entre les deux personnages principaux, joués par Anouk Aimée, qui a célébré ses quatre-vingt-neuf printemps, ce mardi 27 avril, et Jean-Louis Trintignant, ont fait rêver plus d’un téléspectateur. Pourtant, à la ville, les deux acteurs ne sont jamais tombés dans les bras de l’autre. Il faut dire que le cœur de la belle battait déjà la chamade pour un autre comédien, également au casting du long-métrage de Claude Lelouch. Ce n’était autre que Pierre Barouh, le deuxième de ses trois époux.

C’est sur les plateaux de tournage qu’Anouk Aimée a été frappée d’un coup de foudre. “J'ai rencontré Pierre Barouh, qui a écrit la chanson du film et qui l'interprète avec Nicole Croisille, et nous nous sommes mariés…” se remémorait-elle dans les pages du magazine Elle, en novembre 2016. C’est, en effet, à son ex-mari que l’on doit le célèbre refrain Chabadabada, chabadabada, sur une musique de Francis Lai. Néanmoins, leur histoire d’amour n’a pas duré. Mariés en 1966, l’année de sortie du film Un homme et une femme, les deux artistes ont divorcé trois ans plus tard, en 1969.

Le premier mariage d’Anouk Aimée, avec le réalisateur Nico Papatakis en 1951, n’a guère duré plus longtemps. Les parents de Manuela Papatakis sont, eux aussi, restés ensemble trois ans seulement, rapportait Purepeople, en décembre 2010. L’actrice aura (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Marine Le Pen, "une balle de ping-pong" : cette drôle d'analyse
"Il aurait été si content" : le prince Philip toujours dans les pensées de William
Camille Cerf et son compagnon victimes d’un accident de voiture : « On a vraiment eu peur »
Mariés au premier regard : le rêve tourne au cauchemar pour Clément et Laura...
Kate Middleton, William et leurs enfants : cette sortie qui leur redonne le sourire