Le saviez-vous ? Alexandra de Hanovre faisait partie de l'ordre de succession à Elizabeth II... mais ce n'est plus le cas

·1 min de lecture

Prétendre est un grand mot puisque beaucoup de personnes étaient avant elle. Si la question est aujourd'hui de savoir si le prince Charles va laisser le trône britannique à son fils, le prince William, à la mort de la reine Elizabeth II, la place, à présent perdue, d'Alexandra de Hanovre était loin, très loin derrière. Car oui, la jeune femme a été retirée de la ligne de succession britannique. La raison : initialement baptisée luthérienne, elle est récemment devenue membre de l'Église catholique. Pour mieux comprendre les faits, il est important d'aller voir son arbre généalogique.

Comme l'expliquait le magazine Point de Vue dans un ancien article, la princesse Alexandra de Hanovre est la seule enfant du prince Ernst August de Hanovre et de Caroline de Monaco. Elle est l'une des petites-filles de l’actrice américaine Grace Kelly et, du côté de son père, elle descend à la fois de la reine Victoria de Grande-Bretagne et de l’empereur Guillaume II d’Allemagne. Elle est par conséquent liée à la famille royale britannique. Cependant, l'ordre de succession au trône, initialement mis en place en 1701 et qui recense les personnes éligibles à la couronne, a été modifié en 2011, puis validé en 2013, avec l'accord de Perth.

Le principe de la réforme des règles de succession confirme l'interdiction pour les catholiques et autres non protestants de devenir souverain et il est primordial que le futur souverain d'Angleterre se doit d'être en communion avec l'anglicanisme. Si Alexandra de Hanovre (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Roi de Thaïlande : sa soeur Sirindhorn réapparaît lourdement handicapée
Mort de Quindon Tarver à 38 ans : l'enfant star de "Roméo + Juliette" victime d'un accident de voiture
James, le frère de Kate Middleton, et sa fiancée Alizée Thevenet changent de vie
PHOTO - John Travolta, veuf, émeut avec un message adressé à sa fille
Ce que Kate Middleton et William ont cédé à George, Charlotte et Louis "à condition que..."