Le saviez-vous ? Alain Delon a failli devenir proxénète

·1 min de lecture

Alain Delon aurait pu connaitre un tout autre destin. L'acteur, dont l'état de santé s'est amélioré, fête ses 85 ans ce dimanche 8 novembre. L'occasion de revenir sur cette période durant laquelle il a failli devenir proxénète. Dans une interview au Monde en 2018, il s'est confié sur le passage à vide qu'il a connu entre son licenciement de l'armée et le début de sa carrière dans le cinéma, alors qu'il n'avait que 21 ans.

"Quand je rentre d’Indochine, en 1956, je ne sais pas quoi faire. Je pense que je vais mourir dans peu de temps, car je suis un voyou. J’en ai la mentalité. J’habite à Pigalle avec un copain, dans un hôtel qui m’a marqué. L’Hôtel Régina. [...] Il y a un bar à côté de mon hôtel, un bar de voyous, Les Trois Canards. Au bout d’un ou deux mois, j’ai huit jeunes filles qui sont amoureuses de moi et qui veulent travailler pour moi", dévoile le père d'Anouchka, énigmatique. Avant de se montrer plus clair : "Ça vous va ? Si le cinéma n’arrivait pas là-dessus, je serais où aujourd’hui ? J’ai des femmes dans un certain quartier de Paris, et je dois devenir un maquereau. Mais, comme j’ai aussi des femmes dans un autre quartier de Paris, je deviens une star."

Alain Delon rencontre de nouvelles femmes à Saint-Germain-des-Prés, l'"autre quartier", abri d'intellectuels et artistes parisiens. Parmi elles, on trouve une certaine Zizi, qu'il séduit dans un hôtel et qui le présente à Brigitte Auber. L'actrice, vue un an plus tôt dans La main au collet d'Alfred Hitchcock, "tombe (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Marie-Sophie Lacarrau : son départ de France 2 a été “violent et surprenant”
Thomas Dutronc en deuil : il pleure la mort de celui “dont le sourire illuminait le monde”
Valérie Trierweiler si fière de son fils Léonard qui a vécu « un grand moment »
Emmanuel Macron en danger ? Sa sécurité a été renforcée
Joe Biden, nouveau président des Etats-Unis : la mort de son fils Beau, un drame qui le hante encore