"Il savait saisir un corps, un visage, une personnalité" : Mariana Otero, réalisatrice d'un documentaire sur le photojournaliste Gilles Caron

Jacky Bornet

Mariana Otero, qui a notamment réalisé les documentaires Histoire d’un secret, A ciel ouvert ou L’Assemblée, sort mercredi 29 janvier Histoire d'un regard, un splendide film sur le photojournaliste Gilles Caron, disparu en 1970 en mission au Cambodge. En un peu plus de cinq ans, le photographe, spécialisé dans le reportage de guerre mais qui tira aussi le portrait de Claude François, Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, ou François Truffaut, a révolutionné sa profession.

C’est sur sa spécificité, son œil unique, que s’est penché Mariana Otero, en s’acquittant d’un véritable travail de fourmi pour déchiffrer ses quelque 100 000 clichés afin de décrypter son regard si singulier. La documentariste non seulement réussit l'analyse du travail exceptionnel de Gilles Caron, mais signe aussi un véritable film de cinéma par sa beauté graphique, qui se distingue de nombre de documentaires dont une seule diffusion à la télévision suffirait.

Qu’est-ce qui vous a incité à réaliser un documentaire sur le photographe de presse Gilles Caron ?

C’est venu d’une rencontre fortuite : on m’avait offert un livre sur son travail. Ses photos de petites filles avec un bonnet faisaient écho chez moi avec les dessins de ma mère, qui était artiste-peintre. J'ai ressenti comme un appel. Tout d’un coup j’ai commencé à m’intéresser à (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi