"Je savais qu'il prenait des anabolisants…" : Le combattant de MMA Benoît Saint-Denis pousse un coup de gueule contre le dopage et interpelle l’UFC

Instagram / benoitst_denis

Une défaite qui passe mal. Le 30 octobre 2021, Benoît Saint-Denis faisait ses débuts à l'UFC. Opposé à Elizeu Zaleski dos Santos, le Français s'est fait dominer par le Brésilien dans un combat ardu. Avec le nez cassé, l'ancien membre des forces spéciales s'incline après trois rounds sur décision unanime des juges. Seulement voilà, au mois de mars 2022, Elizeu Zaleski dos Santos a été contrôlé positif par l'USADA, l'agence anti-dopage américaine. Cette décision, rendue publique le 22 septembre dernier, ne devrait toutefois pas changer l'issue du combat entre les deux hommes mené un an plus tôt.

À lire également

MMA : Islam Makhachev lance un gros coup de pression à l’UFC : "Arrêtez de jouer"

Par conséquent, avec un bilan entaché d'une défaite, Benoît Saint-Denis ne peut plus se présenter comme un combattant invaincu à l'UFC. Dans un message publié sur son compte Instagram ce mardi 8 novembre, celui que l'on surnomme "God of War" a pointé du doigt la gestion de l'organisation américaine en matière de dopage : "Déclaration rapide sur ma situation actuelle concernant mes débuts à l'UFC. J'ai accepté un combat contre Elizeu Zaleski, un poids welter du top 15, au pied levé à Abu Dhabi. L'USADA a contrôlé mon adversaire positi...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi