Pour sauver la planète "il faut rester actif, pas optimiste"

Pour la Journée mondiale de l'océan, FRANCE 24 reçoit Gianni Valenti, Fondateur & Président de l’ONG Gaia First, une ONG environnementale internationale accréditée par l'ONU et par la Commission européenne. Selon lui, l'océan est primordial et représente deux-tiers de la planète. "Tout passe par l'océan : les contrôles de climat, la température, la biodiversité et la santé générale. Donc, c'est très important de se concentrer sur l'océan". Il estime que la dégradation des océans, en termes de pollution et de biodiversité, s'est accélérée énormément ces dernières années : notamment à cause de la surpêche et la pollution. Gaia First est en train de développer des technologies afin de "collecter les déchets de l'océan et les convertir en énergie hydrogène via un système de gazéification". M. Valenti explique que cette opération "nettoie la surface des océans, et donne la possibilité aux phytoplanctons de se repeupler". Il nous rappelle que "le phytoplancton est responsable de la production d'oxygène. Donc l'absorption du CO2 est quatre fois plus importante que la même surface des forêts amazoniennes".

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles