Sauver Lisa (M6) Flore Bonaventura : "Les signalements de maltraitance ne sont pas toujours entendus…"

·1 min de lecture

Dans la famille Keller, je demande Garance, la sœur psychorigide ?

Flore Bonaventura : Oui mais en même temps, elle s’est retrouvée il y a quelques années à gérer l’absence brutale de sa sœur adoptive, la tristesse de sa mère et sa sœur cadette. C’est une fille inquiète pour tout et tout le temps. Elle craque souvent. Un vrai personnage de composition.

Elle ne voit pas d’un très bon œil le retour de la fille prodigue…

Non. Rose revient comme si de rien n’était dans la vie de ces trois femmes alors qu’elle est partie au moment de la mort du père. C’est un peu difficile à gérer pour Garance.

Est-ce que comme Garance, vous auriez pu comprendre le geste de Rose si vous l’aviez croisée dans votre vie ?

(Silence). C’est vrai que c’est un geste très fort… Je le comprends car elle a vécu quelque chose de difficile dans son enfance, l’abandon. La situation de cette petite Lisa trouve une résonnance particulière chez elle mais bien sûr, il faut garder la tête froide dans la vie. Son geste reste un enlèvement, il y a d’autres méthodes. Malheureusement aujourd’hui, les signalements de maltraitance ne sont pas toujours entendus…

À lire également

Sauver Lisa (M6) Caroline Anglade : "Ça a remué beaucoup de choses en moi"... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles