Il a sauvé un homme de la noyade : l'acte héroïque d’un sans-papiers à Bilbao

·2 min de lecture

Le courage de Mouhammad Fadal est applaudi en Espagne après son sauvetage d'un homme de 72 ans, tombé à l'eau à Bilbao. 

Lorsqu'il a vu l'homme tomber dans l'eau, Mouhammad Fadal n'a pas hésité une seconde. Ce jeune sénégalais de 27 ans a sauté dimanche après-midi dans l'estuaire de Bilbao pour venir en aide à un homme de 72 ans inconscient, qui a chuté d'un pont. Face à l'homme en détresse, il n'a «pas pensé» au danger qu'il encourait. «Quand j'ai vu que l'homme était tombé et était en danger, je me suis jeté dans l'estuaire pour essayer de l'aider», a-t-il expliqué au média Deia

En difficulté, ce héros -qui avait déjà sorti de ce même estuaire une femme il y a quelques mois- a pu compter sur le soutien d'autres personnes qui ont également plongé pour l'aider à maintenir le septuagénaire hors de l'eau jusqu'à ce qu'une embarcation leur lance des gilets de sauvetage. «C'était presque 15 minutes, j'ai avalé beaucoup d'eau (...) Je n'en pouvais plus», a raconté le jeune homme, qui remercie ceux qui sont venus lui porter assistance. L'homme de 72 ans et une personne qui a participé au sauvetage ont été évacués vers un centre de santé. 

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mouhammad Fadal a quitté son Sénégal natal pour l'Espagne il y a quatre ans. Il est arrivé à Bilbao, où il «avait un ami», en janvier 2017 et y vit en situation irrégulière. Il a une formation de pêcheur-marin et fait partie d'un programme sportif du club Bilbao Basket, qui promeut l'égalité des chances. Mais faute de papiers, il ne peut pas participer à(...)

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles