"Il saute sur tout ce qui bouge" : Les lourdes accusations d’anciennes employées de la Fédération française de football à l’encontre de Noël Le Graët

Baratoux Loic/ABACA

"Ma fédé va craquer !" C'est le titre de la couverture du magazine So Foot paru ce jeudi 8 septembre dans les kiosques. Dans ce numéro, l'hebdomadaire propose une enquête de six pages sur la Fédération française de football (FFF), instance présidée par Noël Le Graët depuis 2011, après en avoir été le vice-président entre 2005 et 2005.

À lire également

"Tu me pièges !" : Magali Berdah furieuse après les journalistes de Complément d’enquête (VIDEO)

Dans cette enquête accablante, des faits s'apparentant à du harcèlement sexuel sont reprochés à Noël Le Graët. "C’est bien simple, il saute sur tout ce qui bouge", témoigne une ancienne employée de la FFF. So Foot a ainsi partagé trois SMS au caractère sexiste qu'aurait envoyé Noël Le Graët à trois femmes différentes : "Venez dîner chez moi ce soir", "Je préfère les blondes, donc si ça vous dit…" et "Vous êtes drôlement bien roulée, je vous mettrais bien dans mon lit." So Foot ajoute que le sexisme, le machisme et la drague lourde sont "élevés au rang d’art" au sein de la FFF. En 2016, un séminaire sur l'humour sexiste a même dû être organisé dans la plus haut...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi