Saturnisme (intoxication au plomb) : un scandale sanitaire repéré dans le Val-d’Oise ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Avant l’âge de six ans, une exposition au plomb prolongée peut induire des retards intellectuels
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une quarantaine d’enfants vivant dans un camp de la butte de Montarcy, à Méry-sur-Oise, souffrent d’intoxication au plomb, révèle une enquête de Libération. Quels sont les risques ?

Une enquête de Libération pointe "une situation de dangerosité importante pour les enfants" dans le Val-d’Oise. Des dizaines d’entre eux, résidant dans un campement insalubre de la butte de Montarcy, à Méry-sur-Oise, présentent une intoxication au plomb, a confirmé l’Agence régionale de santé (ARS) d’Île-de-France. L’Agence sanitaire, qui a réalisé des tests de dépistage sur les 54 enfants vivant dans ce bidonville, indique que 41 présentaient "un seuil supérieur à 50 µg par litre de sang, soit le seuil de déclaration obligatoire" de l’intoxication au plomb. Elle a précisé que le dépassement du seuil ne signifie pas ne forcément "que les enfants sont malades du saturnisme, mais qu’ils ont une présence de plomb qui déclenche une surveillance médicale" plus étroite.

Vidéo. Pollution au plomb: le parvis de Notre-Dame de Paris fermé provisoirement

Le saturnisme est particulièrement grave chez les enfants

Même à faible dose, le plomb est dangereux s’il entre dans l’organisme par voie digestive, par voie respiratoire, par la peau, par les muqueuses et par voie transplacentaire, chez la femme enceinte. Le site de l’Assurance maladie précise que le plomb absorbé est stocké dans le corps, notamment au niveau des os, "et peut être relargué dans le sang longtemps après l'exposition au plomb". Les effets toxiques sont donc souvent tardifs. Le saturnisme peut provoquer de l’anémie et des troubles digestifs, qui sont réversibles, mais également des troubles qu’il n’est pas possible de soigner. Avant l’âge de six ans, une exposition prolongée peut induire des retards intellectuels tels que des troubles du langage et de l’apprentissage ou des difficultés motrices. L’Inserm note sur son site qu’ "une plombémie de 12μg/L est associée à la perte d’un point de QI" et que" de nombreuses études épidémiologiques ont montré une association entre la concentration de plomb dans le sang et les performances à l’âge scolaire".

Dans la peinture, dans les poussières…

Certains symptômes peuvent évoquer le saturnisme comme une fatigue, des maux de tête, des douleurs abdominales, des vomissements, des troubles du comportement (hyperactivité, défaut d’attention, irritabilité) et des troubles du sommeil.Les principales sources d’intoxication par le plomb sont les poussières et écailles des anciennes peintures, l'eau du robinet contaminée par des tuyauteries contenant du plomb, certains jouets non marqués "CE", les récipients et la vaisselle artisanale contenant du plomb, le tabagisme passif (exposition des enfants à la fumée du tabac dans un lieu fermé) ou encore certaines activités professionnelles, de loisirs ou de bricolage nécessitant la manipulation de produits contenant du plomb (restauration de vitraux, travail dans une fonderie, fabrication d'objets émaillés, recyclage des batteries...).

En France, en 2018, 620 nouveaux cas de saturnisme ont été signalés.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles