Saturne, le légendaire alligator du zoo de Moscou, meurt à 84 ans

Le zoo de Moscou a perdu vendredi 22 mai l’un de ses plus vieux pensionnaires, un alligator mort de vieillesse à l’âge de 84 ans. Originaire du Mississippi, l’animal était devenu au fil du temps une légende.

Le zoo de Moscou a évoqué « la fin d'une époque ».  « Saturne, notre alligator du Mississippi, est mort de vieillesse le 22 mai », a-t-il annoncé dans un communiqué publié samedi soir. Il est parti « à l'âge respectable d'environ 84 ans », après avoir vécu « une vie longue et riche en événements », précise le communiqué, soulignant que dans la nature ces alligators ne vivent qu'entre 30 et 50 ans.

Saturne est né aux Etats-Unis en 1936. Quelques années plus tard, il est transféré au zoo de Berlin. C’est là qu’il traverse la Seconde Guerre mondiale et notamment les bombardements du 23 novembre 1943. Ce jour-là, en quelques minutes, le zoo est rasé et plusieurs reptiles sont tués.

L’alligator parvient à s’échapper et entre dans la clandestinité. On retrouve sa trace trois ans plus tard, en 1946, lorsqu’il est capturé par des soldats britanniques qui l’emmènent à Leipzig, en zone occupée par les Soviétiques. Le reptile est envoyé au zoo de Moscou, où naît un mythe selon lequel Saturne aurait fait partie de la collection personnelle d’Hitler. De nombreuses zones d’ombres demeurent dans sa biographie, notamment les détails sur son arrivée en Russie, les documents ayant brûlé dans un incendie des bureaux du zoo dans les années 1950.

Saturne aura vécu 74 années au zoo de Moscou, choyé par ses gardiens. Ceux-ci se souviennent avec sympathie de son caractère capricieux lorsqu’il s’agissait des repas et de son goût très prononcé pour les massages à la brosse.